Saines habitudes de vie

»

Le Plan d’action en SHV

L’URLSM a été mandaté par la Table intersectoriel régionale en saines habitudes de vie de la Mauricie (TIR-SHV) pour coordonner le Plan d’action régional en saines habitudes de vie (PAR-SHV). Pour consulter le PAR-SHV 2017-2019 cliquez ici

Depuis novembre 2015, la TIR-SHV est composée de 9 directeurs et de 12 professionnels provenant de 6 directions régionales de ministère et 8 organismes non gouvernementaux régionaux ayant un intérêt particulier pour les saines habitudes de vie et pour la population âgée de 0 à 17 ans. À ce moment, il avait été convenu, par les membres du comité stratégique CAR-PAG de la Mauricie, de fusionner les niveaux stratégique et tactique afin de limiter le nombre de paliers dans sa structure organisationnelle et décisionnelle.

L’ensemble des membres de la TIR SHV se rencontre en présence deux fois par année pour prendre connaissance des travaux réalisés, discuter des enjeux particuliers et pour prendre des décisions importantes. De plus, de multiples suivis sont faits par courriel. Pour le moment, la TIR SHV est présidée par Madame Marie-Josée Godi, chef de service – Évolution de la pratique en santé publique (promotion-prévention) du CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec compte tenu que le poste de directeur de santé publique est vacant.

Pour assurer le suivi et la mise en œuvre de son plan d’action régional saine habitudes de vie 2017-2019, la TIR SHV comptera sur l’implication de ses membres à titre d’organismes pivots1 ou d’organismes collaborateurs2 pour chacun des groupes de travail associés aux 5 enjeux identifiés. Ces organismes travailleront de concert avec les co-coordonnateurs du PAR-SHV et avec les chargés de dossiers pour réaliser les actions inscrites au plan afin de venir en soutien aux communautés locales. Un comité de suivi du PAR-SHV, composé du coordonnateur de la TIR SHV, des co-coordonnateurs du PAR-SHV, de QeF, du MAMOT et d’un représentant de chacun des organismes pivots des 5 enjeux, assurera une supervision de la mise en œuvre des actions et du respect du budget pour en faire état régulièrement aux membres de la TIR SHV. Enfin, une équipe de mise en œuvre sera composée des co-coordonnateurs du PAR-SHV et des chargés de
dossiers afin d’assurer une cohérence et les arrimages dans la mise en œuvre des actions du PAR-SHV.

Coordonnatrice du PAR-SHV de la Mauricie
Alexandra Rivard
Coordonnatrice du Plan d’action régional en saines habitudes de vie Mauricie
alexandra.rivard@urlsmauricie.com
819-691-3075 poste 6534

Mode de vie physiquement actif

Jouer pour Jouer

Définition : Le concept Jouer pour Jouer est basé sur la pratique récréative d’un sport ou d’une activité physique diversifiée. Il est axé sur l’initiation à l’activité, sans concurrence, sans classement, sans arbitre et sans entraînement. D’où l’appellation : Jouer pour Jouer. Les enfants sont amenés à bouger pour s’amuser !

Mission : Faire bouger les jeunes qui n’ont pas nécessairement l’opportunité de s’inscrire dans les camps de jour ou dans les ligues sportives. C’est l’occasion de favoriser les activités physiques et sportives. Toutes les activités offertes aux enfants sont gratuites. Objectif : Le concept met l’accent sur la motricité et sur le renforcement de la confiance en soi, en permettant de développer à son rythme les habiletés requises, sans la pression de la compétition. Il favorise le renforcement positif, l’équilibre, la force, la coordination-travail d’équipe, l’endurance, et le synchronisme des mouvements.

Pour qui ? : Les enfants âgés entre 6 et 12 ans.

Responsable de Jouer pour Jouer

Mauricie
Hélène Houde
Conseillère en sport, dossier personnes handicapées
helene.houde@urlsmauricie.com
819 691-3075, poste 6538

Shawinigan
Anabel Plamondon
Conseillère en activité physique, Jeux du Québec
anabel.plamondon@urlsmauricie.com
819-691-3075 poste 6580

—————————————————–

Parcs et espaces 
En collaboration avec les MRC de Maskinongé, de Mékinac et des Chenaux, l’URLSM réalise actuellement le « Projet Espaces ».

Cette démarche vise les les objectifs suivants :
– Faire le portrait des parcs et espaces verts municipaux et scolaires sur l’ensemble du territoire de la MRC de Maskinongé, de la MRC de Mékinac et de la MRC des Chenaux
– Réaliser l’inventaire des équipements sportifs et récréatifs disponibles dans ces parcs
– Établir un diagnostic (constats, enjeux, orientations)
– Définir les axes de développement

Pour connaître davantage le projet « Parcs et espaces », cliquez ici.

Responsable du projet parcs et espaces
Julie Laroche
Conseillère en sport et en activité physique
ja.laroche@urlsmauricie.com
819 691-3075, poste 6520

Transport actif

Le transport actif, c’est toute forme de locomotion où l’énergie motrice est apportée par l’être humain qui se déplace pour un motif utilitaire. (Vélo Québec 2011).

Il existe de nombreuses façons de faire du transport actif, que ce soit marcher jusqu’à l’arrêt d’autobus ou se rendre à l’école/travail en bicyclette.

Le transport actif inclut de nombreux modes et méthodes de déplacement actifs, comme :

− se déplacer en marchant ou en courant;
− se déplacer à vélo;
− se déplacer au moyen de patins à roues alignées;
− se déplacer en planche à roulettes;
− se déplacer en fauteuil roulant non motorisé;
− se déplacer en raquettes à neige ou en skis;
− se déplacer en trottinette ou en trottinette des neiges;
− se déplacer en utilisant le transport multi-modal*.

* Combinaison de différents moyens de transport pouvant être non motorisés et motorisés dans un même segment de déplacement. Il s’agit d’un cocktail de transports adaptés à son mode de vie. En réponse à une demande grandissante, de plus en plus de transporteurs se montrent accueillants à l’égard des cyclistes qui utilisent cette méthode. La complémentarité du vélo et du transport public leur permet une alternative à l’automobile.

Pour consulter l’argumentaire complet sur le transport actif, cliquez ici.

Responsable du transport actif
Jean-Guy Morand
Conseiller en plein air et transport actif
jean-guy.morand@urlsmauricie.com
819-691-3075 poste 6539

Programme cycliste averti Mauricie

L’éducation cycliste à l’école primaire
Un programme de Vélo Québec, coordonné par l’URLS Mauricie

Contexte
Alors que la sédentarité et l’obésité des jeunes deviennent des préoccupations croissantes de santé publique, les études montrent une baisse significative des niveaux de pratique du vélo chez les jeunes dans les dernières années. De plus, les jeunes cyclistes sont surreprésentés parmi les victimes d’accidents de la route. Le Programme Cycliste averti s’adresse aux élèves de cinquième et sixième année (10-11 ans).

But et objectif
Qualifier les jeunes à se déplacer à vélo de façon sécuritaire et plus autonome dans leur environnement.
Développer les aptitudes physiques, motrices, et cognitives des jeunes
Sécuriser et responsabiliser les élèves dans le cadre de leurs déplacements quotidiens à vélo.
Rassurer les parents sur les capacités de leur enfant à se déplacer à vélo
Contribuer à créer une culture de l’activité physique au quotidien chez les jeunes, qui se traduira par une génération de citoyens responsables et physiquement actifs dans une perspective de transport.
Déroulement
Le programme comporte quatre volets communs à l’ensemble des élèves, mais peut être précédé d’une mise à niveau pour les élèves ne sachant pas encore rouler à vélo.

1. Théorie de la sécurité routière (6 heures)
Animé par l’enseignant(e) titulaire de la classe, ce volet aborde les thèmes de sécurité à vélo de façon ludique, par des simulations, des animations interactives, des vidéos et des lectures. Ceci inclus 5 h de théorie et 1 h d’évaluation théorique.

2. Pratique en milieu fermé (6 heures)
Animé par l’enseignant(e) d’éducation physique et à la santé dans la cour de l’école, ce volet permet aux élèves de développer leurs habiletés à vélo par des jeux et des exercices. Ceci inclus 5 h de pratique et 1 h d’évaluation en circuit fermé.

3. Sortie de groupe sur rue (2 à 5 km)
Lors de trajets de 2 à 5 km autour de leur école, les jeunes, accompagnés d’encadreurs cyclistes qualifiés qui veillent à leur sécurité, sont confrontés à des situations courantes de la circulation à vélo et mettent ainsi, en pratique les notions de sécurité routière apprises en classe.

4. Examen individuel sur rue (2 à 5 km)
Accompagné d’un adulte qui assure sa sécurité, l’élève parcourt un circuit similaire à celui de la sortie de groupe. Ses comportements et manœuvres sont évalués par l’accompagnateur et par des examinateurs postés à différents endroits du circuit.

La Mauricie est la première région, après Montréal à offrir le Programme Cycliste averti. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site Web du programme.

Responsable du Programme cycliste averti
Jean-Guy Morand
Conseiller en plein air et transport actif
jean-guy.morand@urlsmauricie.com
819-691-3075 poste 6539

Saine alimentation

Les différentes actions en saine alimentation au niveau du PAR-SHV vise à :

Des cadres de référence en saine alimentation sont en cours de constructions ou ont été fait afin de faciliter les actions à faire partout sur le territoire. Entre autres, les élus de la MRC de Maskinongé ont adoptés ce cadre de référence : Cadre de référence en saine alimentation de la MRC de Maskinongé

Responsable de la saine alimentation
Mariane Dion
Nutritionniste, Dt.P., M.Sc.
PAR-SHV de la Mauricie
dionmariane@outlook.com
(819) 817-3732